Saison 2013-2014

De l’Or et de l’Argent européen pour le Club !

par Richard Aspord le 10 février 2017

Un exploit inédit pour les rameurs berruyers, médaillés d’or et d’argent aux championnats d’Europe et de France d’aviron indoor !

Samedi 4 février 2017, le mini-bus de l’Aviron Club de Bourges est parti très tôt pour Paris, direction le gymnase de Charléty. S’y tenaient en même temps les championnats de France et d’Europe d’aviron indoor. Les courses se déroulaient toutes nationalités confondues comme support du championnat d’Europe, et les trois meilleur(e)s athlètes français(es) de chaque course composaient également le podium national.

A leur arrivée, les rameurs de l’ACB y ont découvert “l’Arène” : 64 ergomètres (les machines à ramer), un écran géant pour suivre la progression de chaque athlète dans toutes les courses en simultanée, et une ambiance énorme et fair-play, tout à fait propice au dépassement de soi.

Le premier rameur à entrer dans “l’Arène” a été Antoine Strasser qui termine 15ème européen en poids léger; il améliore son temps de trois secondes par rapport à l’année dernière, alors qu’il a failli annuler sa participation dans la semaine à cause d’une blessure au dos !

Alignée en catégorie handi aviron, bras et épaules seulement, Nelly a bien profité elle aussi de l’ambiance survoltée qui régnait dans le gymnase : résultat, un chrono en progrès de 16 secondes par rapport à l’année dernière, un troisième titre de championne de France indoor, et surtout, un premier titre européen pour sa première participation ! Magnifique récompense après une blessure cet automne, et de longues heures de préparation physique intensives sous la houlette “impitoyable” de Julien qui lui a fait faire un beau travail !

C’est ensuite au tour de Chris Smith d’entrer en scène chez les 50/59 ans hommes poids léger: en tête sur les 410 premiers mètres, il s’incline malheureusement de peu sur la fin de course, prenant une magnifique 2e place et un titre de vice-champion d’Europe en sprint (500m). Défi relevé brillamment pour Chris, après avoir dû batailler ces dernières semaines pour descendre et se maintenir dans cette catégorie de poids. Quel bonheur de pouvoir profiter ensuite d’un bon repas sans compter les calories !!

Pour finir cette superbe journée pour l’Aviron Club de Bourges, certains des compétiteurs individuels ont participé à un relais doublement mixte masculin/féminin et handi/valides avec Nelly et Antoine, accompagnés par Maxence Roly et Alexandre Badatcheff. Pour une première participation à une course sous ce format en épreuve de l’Open Européen, ils terminent sixièmes, faisant preuve d’une grosse cohésion d’équipe et d’une grosse remontée de Maxence en relayeur final.

La veille, vendredi 3 février 2017 se déroulait au même endroit le championnat de France UNSS.

Champions académiques, les élèves des classes option EPS du lycée Jacques Coeur de Bourges prenaient la 18ème place pour les filles, la 23ème pour les garçons, et la 21ème au total général.

Ces championnats indoor ont été, comme toujours, l’occasion de rencontrer les meilleurs rameurs français de la discipline , de faire de belles rencontres avec les médaillés olympiques tous présents, très accessibles notamment pour les jeunes. Que d’excellents souvenirs grâce ce déplacement !

L’ACB en profite pour rappeler qu’il se tient à la disposition de tous les enseignants qui seraient intéressés par un travail en partenariat avec le club, soit pour de la pratique purement sportive, soit dans le cadre des EPI (Enseignements pratiques interdisciplinaires). Ce sport se prête parfaitement à l’approche pluridisciplinaire d’une activité.

 

Régate de Bléré 2016

par Richard Aspord le 22 octobre 2016

2016_10_09_regate-de-blere-15On était parti pour ne pas être les derniers, on est arrivé les premiers !

Dimanche 9 octobre, nous nous présentons à Bléré avec deux équipages, formés depuis peu : deux jeunes, Simon et Paul, en double minime improvisé à la dernière minute ; quatre femmes, qui rament ensemble depuis le mois de septembre sur un quatre de couple.

Le format de la course : deux fois 900m, une course le matin, et une course l’après midi. C’est une course régionale, à laquelle participent Bourges, Blois, Bléré et Tours.

Comme on est bons joueurs mais qu’on n’est pas tellement préparés, la consigne est : se faire plaisir, ramer propre, ne pas se crisper en cherchant à gagner à tout prix.

Nous voici donc à Bléré dimanche matin, les 6 rameurs, accompagnés d’Hervé Blaise notre président venu pour arbitrer, et Eric Bon, coach, ainsi que de la famille de Clotilde (parents et enfants).

Notre bateau, l’Espadon est tellement beau que le club de Tours nous demande de leur prêter, il faut dire qu’ils ont cassé deux bateaux récemment. Bien entendu, on accepte… mais un peu inquiets : et s’il arrivait quelque chose à notre véhicule ?

Au fait, pour ceux qui suivent l’histoire du club, la camionnette aurait pu en prendre un coup aussi.

Simon et Paul ouvrent le bal, font un beau départ et gèrent bien leur course : ils gagnent d’une bonne longueur d’avance malgré la concurrence sévère  de l’équipage Blérois.

Puis c’est le tour des femmes. Elles devaient courir contre des équipages masculins, mais au dernier moment, les organisateurs décident de les changer de série et de les faire affronter l’équipe féminine de Tours. Gloups, c’est toujours un peu déstabilisant les changements de dernière minute… et en plus rien qu’au bruit qu’elles font sur l’eau en arrivant, on entend que c’est un adversaire de taille. Le bateau de Blois, mixte, a une direction incertaine. Les femmes arrivent en troisième position, derrière l’équipage masculin et l’équipage féminin de Tours, mais devant Blois, et contentes d’avoir ramé propre du début à la fin, et complètement asphyxiées.

Vient l’heure du pique-nique. Le soleil est au rendez-vous, on sort les gamelles et on partage le repas au milieu des toux (elles ont pas fait semblant de pousser sur les pelles, les dames). Quelques unes se laissent entraîner par la sieste.

L’après midi, ce sont les finales, on court pour les médailles. La consigne n’a pas changé, malgré la victoire de Simon et Paul le matin.

Ils font encore un bon départ, et l’emportent cette fois haut la main avec 6 longueurs d’avance sur les suivants.

Du côté des femmes, pas de pression. Mais après les dix coups du départ, elles réalisent qu’elles ne se sont pas fait distancer par les Tourangelles : d’un coup, cela change tout. L’idée de gagner émerge. Un petit problème de direction à régler avec les Blessois, qui s’apprêtaient à éperonner l’Espadon. Devant l’impossibilité de les distancer complètement pour les éviter, il faut crier pour qu’ils s’arrêtent… et puis sans qu’on comprenne pourquoi au bout d’un moment on les voit faire demi-tour (on apprendra à l’arrivée qu’ils ont cassé une dame de nage et envoyé un aviron en l’air dans leur manœuvre !). Mais c’est les féminines de Tours dont il faut s’occuper, en tenant bord à bord, en ramant le plus puissamment possible. Sans surprise, elles enlèvent, un peu avant l’arrivée. Mais chacune se concentre, et toutes on rassemble tout ce qu’on sait faire sans se poser de question et sans monter la cadence… et on gagne d’une demi pointe ! C’était inespéré mais on l’a fait !! On l’a fait !

Il paraît qu’au milieu du public, on a vu un homme courir le long de la berge, en criant pour encourager ses équipes, demander les résultats d’un air pressant, et applaudir à tout rompre. Certains disent qu’ils l’ont vu verser des larmes de bonheur et de fierté, mais personne dans le club n’en a été témoin. Ce qui est sûr, c’est que le lendemain, il était aphone et satisfait.

Il se dit aussi qu’il y a eu quelques échanges de regards et de mots entre l’équipe des femmes et leurs adversaires féminines de Tours (par discrétion, nous n’en dirons pas plus, après tout ça s’est passé aussi sans témoin) ; mais chaque club a fait l’effort d’aller féliciter l’autre à la fin de la course et nous nous sommes donné rendez-vous à Angers la semaine suivante. Certains spectateurs auraient entendu, quelques invectives vigoureuses et diablement développées en provenance de l’Espadon et adressées aux chauffards de Blois (efficaces heureusement, ce qui nous a permis de rapporter notre carrosse en bon état).

Et, pour être honnête, une des satisfactions de la journée, c’est qu’on y allé comme ça, et qu’on a créé la surprise ! C’est bon ça.

Toutes les photos ici !

Journée du 8, Bourges

par Pierre Daniel le 22 novembre 2015

En ce beau et frais dimanche 22 novembre 2015, l’Aviron Club de Bourges a organisé la Journée du 8.
La plupart des clubs de la Ligue du Centre ont répondu présent pour cette manifestation qui s’est déroulée sur 4000m le matin en contre la montre, puis 1000m l’après midi en ligne.
Bravo à tous les participants et bénévoles qui ont permis à la réussite de cette journée.

Résultats 4000m le matin

Résultats 1000m après midi

« Sentez-vous sport »

par Pierre Daniel le 14 septembre 2015

carrousel3

Dans le cadre de l’action « Sentez-vous Sport » organisée par le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), nous vous proposons pendant la semaine du 13 au 21 septembre de venir essayer l’aviron sur tous les créneaux horaires du soir (lundi, mardi, jeudi de 18h à 20h) et le week end (samedi de 9h00 à 12h00 et le dimanche de 9h30 à 12h30) en prenant rendez-vous auprès de nos entraineurs ou bénévoles par téléphone au 02 48 67 94 46  ou par mail: contact@aviron-bourges.org ou directement au club d’aviron.

Pour plus d’informations sur le programme « Sentez-vous Sport »: Site Sentez-Vous Sport

Rentrée 2015

par Pierre Daniel le 14 septembre 2015

C’est reparti pour une nouvelle saison à l’Aviron Club de Bourges. Nos deux coachs Matthieu et Julien ainsi que les bénévoles vous accueillent tous les jours afin de vous donner des renseignements concernant notre sport. Tout au long de la saison, nous vous proposons des initiations sur tous les créneaux horaires d’entrainement sur rendez-vous.
Après avoir félicité nos champions de France, Nelly, Hugo Roy et Hugo Brunet, les entrainements ont repris de plus belle pour préparer les France sprint début octobre pour les compétiteurs et pour préparer la coupe des Messieurs pour les loisirs et ainsi profiter du bassin du Lac d’Auron pour toutes les rameuses et tous les rameurs de l’Aviron Club de Bourges.

Nous souhaitons une très bonne saison à tous.