Compétitions

Remerciement Equipiers Championnat de France

par Richard Aspord le 10 juillet 2019

Chères Équipières, chers Équipiers,

Votre engagement et votre enthousiasme ont permis d’organiser à Bourges les Championnats de France junior senior bateaux longs 2019 dans d’excellentes conditions !
Vous étiez 158 à participer à l’aventure. Près de 1700 athlètes et autant de spectateurs venant de toute la France, étaient présents pendant ce week-end de compétition.

La FFA (Fédération Française d’Aviron) a adressé ses plus sincères remerciement à toute la Team Équipiers  via son site Internet !

Vous pouvez consulter les premières photos sur le site internet du club et aussi sur le site de Fédération Française d’Aviron :

http://www.aviron-bourges.org/gallery/2019-france-junior-senior-bourges/

https://ffaviron.fr/medias/photo-video/albums/championnats-de-france-bateaux-longs-bourges-2019-jour-1

https://ffaviron.fr/medias/photo-video/albums/championnats-de-france-bateaux-longs-bourges-2019-jour-2

Au plaisir de vous revoir et encore MERCI !

Le Comité d’Organisation.

CHAMPIONNAT DE FRANCE UNSS-FFSU A MACON 17, 18 & 19 MAI 2019

par Brigitte Blaise le 22 mai 2019

C’est désormais un RDV incontournable pour le Lycée Agricole du Subdray de participer aux Championnats de France UNSS-FFSU d’aviron. Le bassin du Breuil à Mâcon (71000) accueillait plus de 1000 scolaires et universitaires du 18 au 19 mai. la météo fut clémente, temps maussade sans vent ou presque.

Avec le soutien de l’Aviron Club de Bourges, cette année 3 équipages étaient engagés sous la direction du professeur d’EPS Madame Aurélie DELSARD.

1 équipage Lycée Garçons en quatre de couple LG4X

2 équipages Lycée Filles en quatre de couple LF4X

soit, 15 jeunes impliqués dans cette aventure sportive.

Pour ce qui est des universitaires de Bourges un deux de couple garçons HU2X s’était qualifié pour ce championnat.

Cette année donnera un très bon « cru » puisque que les 3 bateaux UNSS du Subdray sont parvenus en finale B de ces championnats avec des temps de parcours en progression tout au long du week-end et le deux de couple universitaire de l’INSA CVL s’est tout simplement invité en finale A.

Les résultats de ces courses sont les suivants :

Scolaires :

Le quatre de couple garçons emmené par Valentin Charrette finira 5e en finale B

Le quatre de couple filles, l’équipage emmené par Rebecca Frizot se classera 2e juste devant l’autre équipe du Subdray équipage emmené par Maeva Tiercin 3e en finale B

Universitaire :

Le deux de couple garçons INSA CVL, équipage Maurel/Bonzom se classera finalement 6e, laissant le titre aux universitaires de l’INSA de Lyon.

A noter la progression au classement National du Lycée du Subdray qui passe de la 11e place (2018) à la 9e place au général en 2019, s’octroyant au passage la 2e place des lycées agricole de France.

Tous les résultats sur https://regatta.time-team.nl/unss-ffsu/2019/

Régate de Masse 10 & 12 mai 2019

par Brigitte Blaise le 22 mai 2019

Comme leur nom l’indique, les régates de masses rassemblent une grande masse de rameurs : les quatre quarts de la France se rencontrent, chacun dans sa zone, le temps d’un week-end, ce qui permet aux compétiteurs de se positionner en vue des championnats qui ont lieu en juin. Vingt rameurs du club de Bourges, âgés de 14 à plus de 60 ans ont eu l’occasion de se mesurer à leurs adversaires très sélectionnés des grands clubs de la région parisienne. (3600 rameurs sur deux jours)

Le groupe …

Signalons dans cette compétition le résultat notable de Pierre Jean et Anthony Frat, qui ont réussi à se placer dans le top 20 des seniors alors qu’Anthony était surclassé.

Nous retiendrons aussi le coup d’éclat de Paul Parilla et de Jacques Gorge qui sont arrivés en finale A dans la catégorie deux de couple J14, alors qu’ils sont débutants de cette année.

Du côté des vétérans, Chris Smith et Édouard Beghin sont parvenus également en finale A dans la catégorie deux de couple ; chez les femmes, des finales B en catégorie double pour Isabelle Le Gallo et Brigitte Blaise, ainsi que Aurélie Delsart et Clotilde Lamy, et en quatre de couple pour Isabelle Le Gallo, Karine Pagnoux, Clotilde Lamy et Aurélie Delsart.

Quant aux jeunes rameurs qui n’ont pu se classer en finale, ils ont néanmoins profité de la régate pour concourir pour la première fois dans le cadre d’une grosse compétition et ainsi se frotter à des rameurs d’un niveau exigeant, tout en gérant l’organisation stricte et la course avec des lignes d’eau – sans compter les conditions météo qui ont rappelé à tous qu’il s’agit d’un sport d’extérieur dans lequel une des qualités du rameur est de savoir accepter le temps qu’il fait au moment de son départ.

Au-delà des résultats, cette régate était également l’occasion d’un déplacement intergénérationnel, dont un des objectifs est d’alimenter concrètement « l’esprit club », puisque ces régates ne peuvent être organisées que si les rameurs cohabitent et s’entraident tout au long du week-end. La logistique matérielle est tellement importante que chacun peut mesurer à quel point il a besoin des autres (et réciproquement).

Un grand merci à Richard Aspord et Bernard Guilhaume d’avoir pris en main toute l’organisation, en amont et sur place, conseillé les rameurs avant les courses, suivi les bateaux sur leur vélo pendant les courses, et permis à chacun de se concentrer sur ce qu’il devait faire le plus sereinement possible. Ils ont été aidés par Paul Guilleux, un jeune rameur du club qui vient d’obtenir son diplôme de formateur initiateur et s’est joint au déplacement en tant que bénévole, ainsi que par Brigitte Blaise qui, à son habitude, a pris soin de fournir à tous réconfort moral et énergétique.

Nous remercions tous les rameurs pour leur engagement, ainsi que les familles pour leur confiance (même si les jeunes sont tellement connectés qu’il est facile de les contacter) et surtout pour leur patience et leur compréhension face à l’heure très tardive à laquelle nous sommes rentrés : le temps de ranger tous les bateaux sur la remorque, de plier bagage, de rouler, de nourrir les affamés puis de remonter et ranger les bateaux au club afin que l’entraînement puisse reprendre pour tous dans les meilleures conditions avec les scolaires dès le début de la semaine.

Stage de ski de fond dans le Massif Central

par Richard Aspord le 27 février 2019

En cette belle 1ère semaine de vacances de février, vous avez pu observer l’Aviron Club de Bourges en déplacement hivernal pour un stage de ski de fond dans le département du Cantal.

Richard et Bernard, accompagnés par Jacques, Joseph, Simon, Mattéo, Paul, Anthony, Marie-Lou et Maëlys (jeunes rameurs loisir et compétiteurs/compétitrices), vinrent s’installer du samedi 9 au samedi 16 février, dans le gîte de Bressange, dans le village de Paulhac.

Après location des skis, voici venu les premières chutes des 9 berruyers sous la tutelle et l’expertise de Richard, savoyard habitué. Les premiers pas, plus ou moins hésitants des rameurs permirent l’exécution d’une piste verte dès la 1ère sortie.

Le lundi matin, deux groupes furent formés, d’une part les plus avancés avec Bernard en suiveur, et les moins à l’aise avec Richard.

Hélas, nous revînmes l’après-midi avec 2 blessés, Marie-lou et Simon.

En cette après-midi du lundi, nos jeunes restants s’offrirent un beau petit parcours de hors-piste autours du gîte, s’agrémentant de chutes et rigolades.

Après repas, repos et sorties plus ou moins fructueuses, nous voici donc sous l’enseignement de Luc, moniteur de ski de fond, ce mardi matin, jour d’apparition du soleil. Avec ses conseils plus ou moins pertinents, il permit aux jeunes et à Bernard de se sentir à l’aise et d’avancer de mieux en mieux ; bien qu’ils lui conseillèrent plutôt la retraite à l’apprentissage (mauvaise pédagogie).

Au fur et à mesure du temps, notre petit groupe avance de mieux en mieux jusqu’à aller chercher une sortie, le jeudi, de 21km. Ce jour fût également  animé par des courses sur skis.

Anthony viendra donc s’imposer sur l’individuelle le matin en 6,17 min sur 2,2 km ; Mattéo et Richard prendront également leurs victoires l’après-midi en 33,52 min sur 6,7 km.

La fatigue qui affaiblissait les rameurs fût vite rattraper par la raclette du soir, remplissant les rameurs jusqu’à plus soif ou plutôt plus faim !!

Ce vendredi, dernier jour à ski, fût sans doute le plus amusant car jour de biathlon, initiation produite par le moniteur Mathias. Il nous expliqua d’abord les règles puis le maniement de la carabine. Tous nos jeunes y compris les 2 ‘’masters’’ purent s’exercer avant le fameux relais en duo, 2 courses avec insertion du tir debout au 2ème passage, proposé par Mathias.

A cet exercice, le duo Anthony – Paul fût le meilleur en devançant largement leurs adversaires, à raison de 55 secondes sur les 2èmes. L’ après-midi, dernière petite sortie en groupes séparés, Paul, Joseph et Anthony partant sur une dernière rouge, Mattéo et Richard sur une bleue, Bernard, Maëlys et Marie-Lou sur un parcours d’endurance assez long et Simon et Jacques en raquette.

Tous nos jeunes furent très heureux de leurs stages sportifs, malgré les chutes sur la neige dure et la blessure de Simon, avec l’invitation du beau temps et le départ le bon jour, neige devenant soupe.

Après le marché du samedi matin pour ramener chez soi le fameux Cantal, nos Berruyers prirent la route de la capitale des rois de France, revenant sous un soleil et devant un bassin d’Auron magnifique.

Paul G. (classe de seconde ESBC)

Retrouvez toutes les photos ici !

Animation automnale à Tours (18 novembre)

par Hervé Blaise le 1 décembre 2018

L’animation automnale de Tours a été l’occasion d’un déplacement en masse pour l’ACB : il a fallu cette fois 5 minibus en plus de quelques véhicules personnels pour emmener les 57 rameurs sur place. Il faut dire que toutes les catégories des rameurs de l’ACB étaient représentées, y compris les classes à horaires aménagés du collège Sainte-Marie. Cette fois encore c’était donc une sortie au grand complet, qui a permis aux différents rameurs du club de passer la journée ensemble dans une très bonne ambiance. Quant aux bateaux, nous sommes partis avec deux remorques contenant des skiffs, des doubles, des yolettes et des huit.

Les rameurs ont fait deux courses : une contre la montre le matin, de 5km, et une en ligne de 1 km l’après midi… sauf Anthony qui est tombé à l’eau en heurtant une barque le matin, et a tenu à refaire sa course après une bonne douche et avec tout son courage.

Comme à la régate de Bléré, plusieurs parents ont eu la gentillesse de se lever aux aurores, de transporter des rameurs, de les encourager, mais aussi d’aider avec le matériel… et enfin de patienter le soir que les bateaux soient remontés.

Merci au Club de Tours de nous permettre de rester motivés et compétitifs à l’arrivée du froid avec cette course.

Clotilde